PhpWebGallery demonstration site

Philippe et Béatrice Balladur - Agence Toutankhcanon

  • LES OISEAUX

    C'est un sujet facile et difficile à la fois. Facile car il suffit d'observer les oiseaux pour connaitre leurs habitudes et difficile car ils sont souvent très craintifs et ne se laissent pas facilement approcher.

  • LES MAMMIFERES

    Ils sont tellement nombreux sur notre belle planète qu'il est difficile de les caractériser. Quoiqu'il en soit, il faut apprendre à les connaitre et à les respecter avant de se lancer dans la chasse photographique. Si non c'est la déception assurée.

  • ESSAIS D'ENTOMOLOGIE

    Le microcosme des insectes est une école de patience et de perfectionnement en macro-photographie. Je vous y encourage vivement après avoir appris un minimum de la technique.

  • LA FAUNE DE TANZANIE

    Comme tout passionné de photographie animalière, j'ai souvent rêvé d'un voyage en Afrique de l'Est. J'ai enfin réalisé ce rêve à l'âge de 56 ans. Je peux vous dire que, ma femme et moi, nous avons pleinement savouré ce bonheur intense en oubliant la bêtise des touristes qui ne prenaient pas la peine de s'arrêter... de couper le moteur du 4x4... et d'observer le monde merveilleux qui s'offrait à eux... Vous trouverez les Oiseaux de Tanzanie dans la rubrique "Les Oiseaux".

  • LES REPTILES

    Tous les animaux de la création attirent mon objectif... même les reptiles et même les serpents venimeux qui souvent n'attaquent que s'ils ne peuvent pas se défendre autrement... Dans cette série, je vous recommande une belle vipère aspic que j'ai dérangé en jardinant et qui a bien voulu poser pour moi.

  • PARC DE DOUE LA FONTAINE

    192 images

    Un des plus beaux parcs animaliers que je connaisse. Certes, les animaux sont captifs, mais les enclos sont relativement grands et l'approche pédagogique est bien faite. Encore une fois je déplore cette captivité, mais si cela peut permettre la sauvegarde de certaines espèces en rapprochant les hommes de la nature...

  • AMPHIBIENS

    Les Amphibiens sont séparés en 2 groupes faciles à distinguer. LES ANOURES : Ils sont dépourvus de queue à l'état adulte ; de moeurs terrestres ou aquatiques selon la période de leur vie, ils possèdent des membres postérieurs beaucoup plus longs que les antérieurs. Le corps, assez trapu, est protégé par une peau plus ou moins lisse et humide qui, comme celle des Urodèles, est toujours dépourvue d'écailles. Les Anoures sont les Grenouilles, les Crapauds, les Rainettes, les Pélobates... LES URODELES : Le corps des différentes espèces est allongé, prolongé par une queue fonctionnelle qui persiste toute la vie. La peau est humide renfermant des glandes à mucus et des glandes à venin plus ou moins abondantes selon les espèces. Les membres au nombre de quatre sont grêles chez les larves, plus développés chez les adultes. Les Urodèles sont les Tritons et les Salamandres. La plupart des amphibiens ont une phase de vie aquatique (larves) et une phase de vie terrestre après une métamorphose contrôlée par les hormones thyroïdiennes. Cette métamorphose s'accompagne de la perte de la queue chez les amphibiens appartenant à la classe des Anoures et du développement des membres. Sauf très rares exceptions (Arenophryne rotunda), les adultes des espèces les mieux adaptées à la vie aérienne doivent revenir vers le milieu aquatique d'eau douce pour pondre des œufs. Il y a accouplement en général mais sans fécondation interne, le mâle déversant son sperme au moment où la femelle pond ses œufs. Il existe cependant des exceptions comme par exemple la plupart des salamandres, amphibiens de l'ordre des Urodèles, où la femelle après une fécondation interne conserve les embryons et les larves dans les voies génitales (cas de viviparité). Il existe des cas de néoténie comme par exemple chez l'axolotl qui se reproduit à l'état larvaire et ne se métamorphose pas. Les amphibiens sont poïkilothermes, c'est-à-dire qu'ils ne peuvent pas réguler la température de leur corps, et sont donc dépendants des conditions thermiques extérieures (leur température interne est variable). Les adultes respirent grâce à leurs poumons sacculaires, et à leur peau (respiration cutanée) fine (faiblement kératinisée), richement vascularisée et souvent couverte de mucus (permet la dissolution des gaz, la limitation de la déshydratation et éventuellement contient des toxines pour se défendre, surtout chez les espèces tropicales). La larve possède des branchies, externes durant les premiers temps puis internes. On dénombre près de 6 000 espèces d'amphibiens.

  • LUMIERES DU BUSH (Botswana / Delta de l'Okavango)

    Photos animalières et de nature, prises en Juillet 2010 au Botswana dans le parc National de Chobe, celui de Moremi et le delta de l'Okavango. La série est classée en catégories : Les mammifères, les oiseaux, les reptiles, les amphibiens et les photos d'ambiance du milieu naturel. Bon Safari dans les "Bush ways"... Cette rubrique est en construction... Les différentes catégories apparaîtront au fur et à mesure... A suivre donc... Merci de votre patience.

C'est ma première passion, j'ai pris ma première photo de girafe à l'âge de 14 ans, au zoo de Vincennes, avec mon premier réflex, un Pentina acheté d'occasion.