PhpWebGallery demonstration site

Philippe et Béatrice Balladur - Agence Toutankhcanon

 
  •  
  • Ordre de tri:

LA PHOTOGRAPHIE ANIMALIERE / LUMIERES DU BUSH (Botswana / Delta de l'Okavango) / Oiseaux / L'Oedicneme vermiculé [2]

  • Oedicneme_vermicule_01.JPG Œdicnème vermiculé
  • Oedicneme_vermicule_02.JPG Œdicnème vermiculé
Œdicnème vermiculé (Burhinus vermiculatus - Water Thick-knee)

Description :

Auparavant connu sous le nom afrikaans de "dikkop" qui signifie «Grosse tête», je suppose que le récent changement taxonimique anglo-saxon de "Genoux épais des zones humides" pourrait être considérée comme une petite amélioration!
Cette espèce est parfois appelée "Courlis Pierre" dans certaines parties du monde, ce qui est un peu moins péjoratif vis à vis de l'intelligence de l'oiseau ou de son aspect physique.
Parfois, il est aussi appelé "pluvier aux yeux ronds".
Le nom scientifique de l'œdicnème vermiculé est Burhinus vermiculatus.
"Burhinus" vient du grec et signifie "gros nez" et "vermiculatus" du latin vermiculé qui signifie "orné de motifs sinueux imitant les traces des vers, ou d'animaux invertébrés de forme allongée qui rampent..."
L'œdicnème vermiculé serait donc en fait un oiseau à gros bec orné de motifs striés ! C'est finalement une assez belle description de cet oiseau...

L'œdicnème vermiculé est un pluvier qui mesure 40 cm et possède une envergure d'environ 2m à l'âge adulte.
Il n'y a pas de dimorphisme sexuel chez cette espèce.
L'oiseau est strié brun foncé et brun clair sur le haut du corps, avec des barres alaires grises.
Les parties inférieures sont plus claires et les oiseaux sont striés de brun sur la poitrine.
Les yeux sont jaunes ou vert pâle, le bec est noir et les pattes d'un gris-verdâtre.

Distribution :
Localement commun, l'œdicnème vermiculé se trouve dans les parties les plus humides de l'Est de l'Afrique australe.

Comportement :
On le trouve généralement le long des rivières ou des barrages, des lacs, des marécages ou sur les plages, où il se nourrit de termites, d'insectes, de mollusques, de petits poissons et de crustacés.
Les Œdicnèmes vermiculés sont généralement des oiseaux solitaires, en couple lors de la reproduction, mais que l'on peut aussi rencontrer en petites colonies en de hors de la période de reproduction.
Ils sont principalement nocturnes ou crépusculaires, mais on peut les entendre en plein jour, lorsqu'ils poussent leur triste «ti-ti-ti".
En dépit de leur belle aptitude au vol, ils semblent préférer courir que de voler quand on les dérange.

Nidification :
Les Œdicnèmes vermiculés sont monogames.
Leur nid n'est qu'un trou creusé dans le sable, le plus souvent cachés parmi des pierres ou des buissons sur la rive d'une rivière ou d'un barrage, généralement assez près de l'eau.
La femelle pond une couvée de deux œufs pâles de couleur crème ponctués de taches brunes.
Les œufs éclosent après une période d'incubation d'environ 24 jours.

Menaces :
Cette espèce n'est pas menacée.