PhpWebGallery demonstration site

Philippe et Béatrice Balladur - Agence Toutankhcanon

 
  •  
  • Ordre de tri:

LA PHOTOGRAPHIE ANIMALIERE / LUMIERES DU BUSH (Botswana / Delta de l'Okavango) / Oiseaux / Le Jabiru d'Afrique [11]

  • Jabiru_01.JPG Jabiru 01
  • Jabiru_02.JPG Jabiru 02
  • Jabiru_03.JPG Jabiru 03
  • Jabiru_04.JPG Jabiru 04
  • Jabiru_05.JPG Jabiru 05
  • Jabiru_06.JPG Jabiru 06
  • Jabiru_07.JPG Jabiru 07
  • Jabiru_08.JPG Jabiru 08
  • Jabiru_09.JPG Jabiru 09
  • Jabiru_10.JPG Jabiru 10
  • Jabiru_11.JPG Jabiru 11
Jabiru d’Afrique
Ephippiorhynchus senegalensis

Ordre des Ciconiiformes – Famille des Ciconiidés

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le jabiru d’Afrique est un très grand oiseau, probablement la plus grande des cigognes.

Le mâle adulte a le plumage noir et blanc. Sur les parties supérieures, le manteau est blanc jusqu’au bas du dos qui lui est noir, ainsi que le croupion. Les ailes et la queue sont noires avec des reflets verts.
Les parties inférieures, poitrine, abdomen, bas-ventre et couvertures sous-caudales sont blanches. Le dessous des ailes présente des couvertures noires. Les rémiges et le bord d’attaque sont blancs. Les sous-caudales sont noires.

La tête et le cou sont noirs. Le bec énorme est légèrement recourbé vers le haut. Il est rouge, traversé par une large bande noire dans sa première moitié. La base du bec est rouge, ornée sur la partie supérieure d’une évidente plaque frontale jaune vif.
On peut voir deux petits barbillons jaunes à la base de la mandibule inférieure.
Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont noirâtres, avec les genoux rosâtres.

La femelle est légèrement plus petite que le mâle. Elle est semblable en plumage, mais elle a les yeux jaunes, et elle n’a pas les barbillons à la base du bec.

Le juvénile est plus terne, plutôt gris dans l’ensemble. L’immature ressemble aux adultes, mais en plus terne.

Il atteint sa maturité sexuelle à l’âge de deux ou trois ans, parfois plus tard.

CRIS ET CHANTS :
Le jabiru d’Afrique est une espèce silencieuse. Les seuls bruits que l’on peut entendre sont les claquements du bec au nid, comme les autres cigognes.

HABITAT :
Le jabiru d’Afrique vit dans les zones aquatiques telles que les marécages, les bords des fleuves, les plaines humides, les lacs d’eau douce ou salée. Cette espèce évite les forêts, mais peut être vue dans les zones découvertes et semi-arides.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE:
Le jabiru d’Afrique est résident en Afrique subsaharienne jusqu’en Afrique du Sud.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le jabiru d’Afrique se nourrit comme les grands hérons, en marchant lentement dans les eaux peu profondes. Il traque des proies comme les poissons, les crustacés et les amphibiens. Il cherche aussi en promenant son bec dans l’eau, capturant les proies grâce au contact, et de la même manière, il laisse « traîner » son bec dans la vase ou même dans la végétation. Il avale le poisson la tête la première, et ensuite, il va boire de l’eau. Les proies sont transpercées avec le bec.

On le voit souvent en couples, mais parfois des groupes de 10 à 12 oiseaux peuvent être rencontrés.
Le jabiru d’Afrique est un nicheur solitaire. Les partenaires restent probablement ensemble toute l’année et forme un couple permanent. Ils utilisent le même nid année après année. C’est pourquoi cette espèce a des parades moins élaborées que les autres cigognes. La parade la plus courante utilisée par les deux partenaires quand l’un d’entre eux revient au nid est le claquement du bec, avec la tête simultanément levée et baissée, le tout parfois accompagné de sortes de vocalises mais surtout de claquements de bec. Ces parades renforcent les liens du couple.
Le jabiru d’Afrique est sédentaire, avec juste quelques déplacements locaux afin de trouver de la nourriture.

VOL :
Le jabiru d’Afrique est capable de s’envoler facilement grâce à sa belle envergure. Il s’envole avec des battements puissants, et ensuite, il plane gracieusement, mais il dépend des courants thermiques favorables. Il vole avec la tête, le cou et les pattes tendus, mais légèrement en dessous du niveau du corps.

REPRODUCTION DE L’ESPECE:
La saison de reproduction commence souvent à la fin de la saison des pluies ou pendant la saison sèche.
Le jabiru d’Afrique nidifie en solitaire au sommet d’un grand arbre et près de l’eau, souvent isolé des dérangements. Ces oiseaux réutilisent souvent le même nid, ajoutant des nouveaux matériaux à la structure existante.
Le nid est construit par les deux adultes. C’est un grand nid fait avec des rameaux de bois et relativement plat, mais cependant assez profond pour accueillir l’adulte qui incube. L’intérieur est tapissé de roseaux, de laîches et de boue.

La femelle dépose habituellement 2 à 3 œufs. L’incubation dure environ 30 à 35 jours, partagée par les deux adultes.
Les poussins sont couverts de duvet blanc et sont nourris par les parents. Ils quittent le nid entre 70 et 100 jours après la naissance.
Cette espèce ne se reproduit pas tous les ans. Les jeunes d’un et deux ans restent dans le territoire parental jusqu’à la prochaine nidification.

ALIMENTATION :
Le jabiru d’Afrique se nourrit principalement de poissons, crustacés et amphibiens. Mais il prend aussi des reptiles, des petits mammifères et des jeunes oiseaux. Tandis qu’il marche dans l’eau il capture des grands scarabées d’eau.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le jabiru d’Afrique est largement répandu dans son habitat. Les populations sont relativement stables, mais menacées par les changements intervenus dans les zones humides, et l’usage intensif des pesticides.

QUELQUES MESURES:
L: 145 à 150 cm
Env: 240 à 270 cm
Poids: M: 5 à 7,5 kg – F: 5 à 7 Kg

LONGEVITE : jusqu’à 36 ans