PhpWebGallery demonstration site

Philippe et Béatrice Balladur - Agence Toutankhcanon

 
  •  
  • Ordre de tri:

LA PHOTOGRAPHIE ANIMALIERE / LES OISEAUX / Le Grand Cormoran [22]

  • Grand_Cormoran_17.jpg Grand Cormoran 17
  • Grand_Cormoran_18.jpg Grand Cormoran 18
  • Grand_Cormoran_19.jpg Grand Cormoran 19
  • Grand_Cormoran_20.jpg Grand Cormoran 20
  • Grand_Cormoran_21.jpg Grand Cormoran 21
  • Grand_Cormoran_22.jpg Grand Cormoran 22
  • Grand_Cormoran_01.jpg Dortoir aux Cormorans
  • Grand_Cormoran_02.jpg Grand Cormoran 02
  • Grand_Cormoran_03.jpg Grand Cormoran 03
  • Grand_Cormoran_04.jpg Grand Cormoran 04
  • Grand_Cormoran_05.jpg Grand Cormoran 05
  • Grand_Cormoran_06.jpg Grand Cormoran 06
  • Grand_Cormoran_07.jpg Grand Cormoran 07
  • Grand_Cormoran_08.jpg Grand Cormoran 08
  • Grand_Cormoran_09.jpg Grand Cormoran 09
Photos de la Colonie d'Orléans (Iles de St Pryvé St Mesmin): Photos 1 à 16.
Le dortoir est sur une ile minuscule avec un gros arbre servant de dortoir. Malheureusement la rive est trop loin de l'ile... Les photos on été prises au 500 mm, avec un doubleur, et recadrées...

Reposoir d'un Grand Cormoran à St Philbert de Grand-Lieu (Photos 17 à 22... Sous la pluie...)

Grand Cormoran / Phalacrocorax carbo

Ordre : Pélécaniformes / Famille : Phalacrocoracidés

Taille : 80 à 100 cm / Envergure : 130 à 160 cm / Poids : 2000 à 2500 g / Longévité : 20 ans

Identification :
Le grand cormoran adulte en plumage nuptial est tout noir, avec des reflets bleu et vert bronze. Le dos est gris-bronze avec des lisérés foncés. La queue est noire et assez longue.
Une tache blanche sur la cuisse apparaît pendant la période nuptiale.
La tête est noire, avec quelques plumes blanches sur la crête peu fournie composée de quelques plumes plus longues. Les joues et la gorge sont blanches.
Les yeux sont verts, allant de l'émeraude au turquoise. Le bec légèrement crochu et puissant est noirâtre avec la base jaune. Les pattes et les doigts palmés sont noirs.
En dehors de la période nuptiale, le grand cormoran perd la plupart de ses plumes blanches et a un plumage plus terne.
Les deux sexes sont semblables. Le mâle Grand Cormoran est légèrement plus grand que la femelle, et a un bec plus grand.
Le juvénile a le cou brunâtre et l'abdomen blanc. La poitrine, le cou et les flancs sont parfois tachetés de brun clair.
Le jeune de deuxième année ressemble à l'adulte, mais il est plus brun.

Plusieurs sous-espèces montrent plus ou moins de blanc dans le plumage :
Phalacrocorax carbo carbo, nichant sur les côtes Atlantiques.
Phalacrocorax carbo sinensis, se reproduisant du Sud de l'Europe au centre de l'Asie. Il présente Grand Cormoran davantage de blanc sur la tête.
Phalacrocorax carbo lucidus, d'Afrique Tropicale, a les joues, la gorge et le cou blancs.
Phalacrocorax carbo hollandiae, qui porte une crête.

Chant : Le grand cormoran émet des croassements gutturaux au nid et au dortoir. Il est habituellement silencieux en dehors des colonies.

Habitat : Le grand cormoran vit sur les côtes rocheuses ou sablonneuses, dans les estuaires, près des lacs et des grands cours d'eau.
Il niche sur les falaises et les îles rocheuses, et se nourrit dans les eaux abritées. Il hiverne le long des côtes.

Distribution: le grand cormoran se trouve dans l'Atlantique Nord, en Afrique, en Eurasie Grand Cormoran et en Australasie. Les oiseaux se déplacent en fonction des ressources de nourriture.

Comportements : Le grand cormoran se nourrit principalement de poisson. Il plonge pour capturer sa proie avec le bec, et il est capable de rester sous l'eau pendant plus d'une minute.
Il remonte le poisson à la surface afin de l'étourdir en le secouant et de le lancer en l'air pour le retourner avant de l'avaler.
Il nage sous l'eau afin de poursuivre sa proie, utilisant uniquement ses pattes palmées pour se propulser.
En dehors de la période nuptiale, les cormorans peuvent pêcher en petits groupes mais ils sont souvent vus isolés.
Les grands cormorans passent la plupart de leur temps posés bien droits et alignés sur une digue de sable, ou perchés sur des arbres ou des structures faites par l'homme.
Le grand cormoran est souvent considéré comme un concurrent par les pêcheurs, et il a été bien persécuté. Mais son habileté à pêcher est parfois bénéfique à l'homme,
quand il est employé pour la pêche dans certains pays.
Il porte alors un collier ajusté qui l'empêche d'avaler le poisson qu'il a pêché et que l'homme récupère, avant de renvoyer l'oiseau en pêcher d'autres à partir d'une barque.
Le grand cormoran a des plumes spéciales qui permettent à l'air de sortir et à l'eau de pénétrer dans le plumage. La nage sous l'eau est alors plus efficace.
Mais cela veut dire aussi que l'oiseau doit faire sécher son plumage dans cette position caractéristique qui nous le montre ailes largement ouvertes, perché sur une branche.
Cette pose aide probablement aussi à la digestion. Il consomme environ 400 à 700 grammes de poisson par jour.
Pendant la parade nuptiale, les taches blanches des cuisses sont souvent exposées, grâce à de fréquents et vibrants battements d'ailes, tandis que l'oiseau projette la tête en arrière
et déploie sa queue en éventail. Ces manifestations ont lieu alors que le mâle est au repos sur l'eau.
Une autre parade montre le mâle balançant sa tête d'arrière en avant avec la queue dressée tandis qu'il lance des cris perçants.
La femelle répond en balançant légèrement sa tête et en faisant bruisser ses plumes.
Cette espèce est grégaire et niche en colonies sur les corniches des falaises, dans des arbres, sur les côtes ou à l'intérieur Grand Cormoran des terres.
Le grand cormoran a été observé en train d'avaler des petits cailloux quand il a besoin de plus de poids pour plonger facilement. Il les régurgite après s'être nourri.

Vol : Le grand cormoran vole avec des battements fermes et des glissés occasionnels. Il décrit des cercles au-dessus des eaux intérieures avant d'atterrir avec un léger glissé.
Son envol est laborieux, nécessitant quelques bonds à la surface avant de s'élever. Quand ils volent en groupes, ils adoptent une formation en V lâche.

Nidification : Le grand cormoran se reproduit à n'importe quel moment, selon les ressources alimentaires des lieux.
Le nid est une grande structure faite de rameaux de bois et d'algues, tapissé de matériaux plus fins.
Les deux parents construisent le nid sur un arbre bas, sur le sol, sur les corniches des falaises ou sur des pentes abruptes.
Les colonies peuvent comprendre jusqu'à 2000 couples, bien que des colonies plus restreintes soient typiques.
La femelle dépose 3 à 4 oeufs blanc-bleuté. L'incubation dure environ 29 à 31 jours, assurée par les deux adultes.
Ils utilisent leurs grands doigts palmés, en plaçant les oeufs sur le dessus de leurs doigts, pour les réchauffer contre leur corps.
Les poussins naissent à intervalles et les poussins sont nidicoles.
Ils sont nourris par les deux adultes, d'abord avec du liquide régurgité, et plus tard avec de la nourriture solide qu'ils prennent directement dans la gorge des parents.
Ils restent dépendants de leurs parents pendant 70 jours, mais prennent leur envol à 50 jours.
Cette espèce produit une seule couvée par an.

Régime : Le grand cormoran se nourrit principalement de poisson et d'invertébrés aquatiques. En eau douce, il consomme aussi des crustacés, des grenouilles et des insectes divers.

Protection / Menaces : Les grands cormorans ont été persécutés par les humains en tant que concurrents des pêcheurs, et dans le passé, cette espèce fut presque anéantie.
A présent, avec les efforts de conservation, les nombres augmentent et les statuts de cette espèce sont stabilisés.
Les poussins peuvent être capturés par des rapaces tant qu'ils sont au nid.