PhpWebGallery demonstration site

Philippe et Béatrice Balladur - Agence Toutankhcanon

 
  •  
  • Ordre de tri:

LA PHOTOGRAPHIE ANIMALIERE / LES MAMMIFERES / Le Panda Roux ou Petit Panda [12]

  • Panda_Roux_01.jpg Panda Roux 01
  • Panda_Roux_02.jpg Panda Roux 02
  • Panda_Roux_03.jpg Panda Roux 03
  • Panda_Roux_04.jpg Panda Roux 04
  • Panda_Roux_05.jpg Panda Roux 05
  • Panda_Roux_06.jpg Panda Roux 06
  • Panda_Roux_07.jpg Panda Roux 07
  • Panda_Roux_08.jpg Panda Roux 08
  • Panda_Roux_09.jpg Panda Roux 09
  • Panda_Roux_10.jpg Panda Roux 10
  • Panda_Roux_11.jpg Panda Roux 11
  • Panda_Roux_12.jpg Panda Roux 12
Ordre : Carnivora
Superfamille : Canoidea
Famille : Procyonidae (comme les ratons laveurs par exemple)
Sous-famille : Ailurinae (Ailuridés)
Genre : Ailurus
Espèce : fulgens
Longévité : 14 ans
Taille / Poids : environ 5 kg pour une taille de 60 cm de long environ, à laquelle il faut ajouter une queue de 30 à 50 cm.

L’aire de répartition du petit panda est plus vaste que celle de son « faux cousin ». Elle couvre certaines parties de l’Himalaya, du Népal, du Tibet, du Bhoutan.
Il cohabite avec le grand panda dans les provinces chinoises du Sichuan et du Yunnan.
On distingue deux sous-espèces :

* Le petit panda de Styan à l’est (Ailurus fulgens styani)
* Le petit panda de l’Inde, un peu plus petit (Ailurus fulgens fulgens)

Le petit panda possède une fourrure de couleur rouille. Sa queue touffue et annelée représente les deux tiers du corps de l’animal.
Cette queue lui sert d’oreiller et par temps froid, de couverture.
Il est doté d’une bonne vue, d’une bonne ouie et surtout d’un excellent odorat.

Friand de bambou, comme le panda géant, il en est beaucoup moins dépendant. Des lichens, des feuilles, des fruits et des racines complètent son régime alimentaire.
Au printemps, il rajoute au menu des œufs et des oisillons.
Comme le grand panda, il possède un « faux pouce » dont il se sert pour saisir sa nourriture.
En Chine, le panda roux cohabite avec le grand panda. Plus agile car plus léger, il peut survivre à de plus grandes altitudes, jusqu’à 4 000 mètres.

Habitudes et reproduction du petit panda :

Sauf pendant la saison des amours, ces pandas mènent une vie solitaire, passant une grande partie de la journée à dormir, perchés dans les arbres ou blottis dans des cachettes naturelles.
Crépusculaires aussi bien que nocturnes, ils descendent des arbres pour aller se nourrir. Les arbres constituent leur seul refuge contre les prédateurs.
Les petits pandas s’accouplent entre janvier et mars. Comme l’implantation de l’embryon dans l’utérus n’est pas immédiate, la gestation dure de 112 à 158 jours.
La femelle met au monde un à quatre petits. Les bébés naissent aveugles et ne pèsent pas plus de 130 grammes.
La mère s’occupe seule de ses bébés. Elle reste avec eux dans la tanière les trois premières semaines.
Pendant trois ou quatre mois, les jeunes se nourrissent exclusivement du lait maternel. Nés en juin ou juillet, ils commencent à manger du bambou en septembre.
A l’approche de l’hiver, ils sont complètement sevrés.

Le sens du territoire est très développé chez les petits pandas. Quand deux mâles se rencontrent à la saison des amours, si aucun des deux ne cède la place, le combat est inévitable.
Ils se donnent des coups de griffes, s’arrachent des poils tout en crachant et en sifflant comme des chats en colère.
Les petits pandas ont pendant longtemps été chassés. Leur queue était très appréciée comme plumeau.
Il faudra attendre que le taux de réussite des programmes de reproduction en captivité soit plus élevé pour pouvoir réimplanter plus d’animaux dans leur milieu naturel.

Nota :

Les scientifiques affirment que le panda roux est de la famille des procyonidés, du fait de sa ressemblance avec les ratons laveurs, et non de la famille des Ursidés comme le grand Panda.
Aujourd’hui encore, la discussion fait rage. Certains persistent à dire que sa ressemblance avec le Panda Géant lui permet d’appartenir à la famille des Ursidés.
D’autres scientifiques affirment que le panda roux doit être classé dans une famille à part : les Ailuridés.