PhpWebGallery demonstration site

Philippe et Béatrice Balladur - Agence Toutankhcanon

 
  •  
  • Ordre de tri:

LA PHOTOGRAPHIE ANIMALIERE / LES OISEAUX / Rapaces / Chouette Lapone [5]

  • Chouette_Lapone_01.jpg Chouette Lapone 01
  • Chouette_Lapone_02.jpg Chouette Lapone 02
  • Chouette_Lapone_03.jpg Chouette Lapone 03
  • Chouette_Lapone_04.jpg Chouette Lapone 04
  • Chouette_Lapone_05.jpg Chouette Lapone 05
Chouette lapone / Strix nebulosa (Ces photos sont celles d'un animal en captivité)

Ordre : Strigiformes / Famille : Strigidés

Biométrie :

Taille : 61 à 69 cm
Envergure : 134 à 158 cm
Poids : Mâle : 825 à 1050 g ; Femelle 1025 à 1700 g

Identification :

La chouette lapone se reconnait à sa grande taille, son énorme tête ronde sans aigrette aux larges disques faciaux et aux yeux jaunes.
Le bec crochu est souligné par une tache noire sous le menton et par des plumes blanches rappelant une moustache. L'épais plumage est de couleur gris cendré, nuancé de taches brunes.
La queue est longue. Chose curieuse, la tête peut pivoter selon un angle surprenant pouvant atteindre jusqu'à 270 degrés.

Chant :

La Chouette lapone chuinte, hioque, hole, hue, ulule ou hulule.

Habitat :

Elle fréquente les grandes forêts mixtes ou de conifères entrecoupées de clairières et de marais. On la retrouve également dans les tourbières boréales jonchées d'arbres.
A des lattitudes plus méridionales, elle hante forêts touffues, les prairies et les champs en lisière des arbres.

Comportements :

La vie du grand nord est plus difficile que partout ailleurs.
La chouette doit donc chasser une grande quantité de rongeurs pour garder la force de voler car elle ne connait pas les secrets de l'hibernation pendant les périodes de grand froid.
Aussi n'est-il pas rare de la voir s'aventurer en plein jour pour faire sa quête de souris.
En principe, elle est sédentaire malgré les rigueurs du climat mais si les provisions viennent à manquer, elle entame une courte migration vers des contrées méridionales.
La chouette lapone vole généralement à faible hauteur, ses plumes épaisses et souples lui permettent de le faire silencieusement.
Lorsqu'elle chasse, pieux de clôture, arbustes et arbres peu élevés lui servent de postes d'observation. Grâce à sa vue perçante, elle peut repérer ses proies de très loin.
Son ouïe très fine lui permet aussi de déceler la présence de petits rongeurs sous la neige.

Nidification :

En majorité les chouettes lapones n'atteignent la maturité sexuelle qu'à l'âge de deux ou trois ans.
Elles nichent dans des anciens nids de corneilles ou de rapaces auxquels elle n'apportent que très peu de modifications. La femelle pond de 3 à 5 oeufs.
Au cours de la couvaison qui dure de 28 à 30 jours, c'est le mâle qui se charge de ravitailler la femelle.

Régime :

Malgré sa taille imposante, la chouette lapone s'attaque surtout aux petits rongeurs. Son menu se compose plutôt de souris, de campagnols, de musaraignes et de taupes.
Mais elle peut également s'en prendre à des proies de taille plus conséquente si l'occasion s'en présente : les lièvres, les moufettes et les rats musqués.
Les oiseaux ne sont pas non plus épargnés : Lagopèdes, corbeaux, faisans et tétras font également partie de ses proies.
Les victimes sont avalées tout rond. La chouette régurgite sous forme de boulettes de réjection les parties qu'elle ne peut digérer, comme les os et la fourrure.

Distribution :

Asie : 6 pays.
Présent et nicheur : Biélorussie, Chine, Kazakhstan, Mongolie, Russie, Ukraine

Europe : 7 pays.
Présent et nicheur : Finlande, Lithuanie, Norvège, Suède
Extinction de l'espèce : Lettonie
Rare/Occasionnel : Allemagne, Pologne

Amérique centrale et du nord : 2 pays.
Présent et nicheur : Canada, Etats-Unis